Le CHEM publie son rapport annuel

Le CHEM publie son rapport annuel
Esch/Alzette
Jeudi 01 juin 2017

Le rapport annuel 2016 montre une nouvelle fois que le CHEM ne cesse d’évoluer. Qu’il s’agisse d’avancées dans le domaine de l’innovation médicale, de l’amélioration continue ou encore de nouvelles synergies, l’année 2016 a été rythmée par d’importants progrès. En sa qualité de « Spidol vun de Leit fir d’Leit » positionnant l’être humain au centre de sa mission, le CHEM a pris en charge plus de 141 200 patients l’année dernière. 1 834 collaborateurs et 265 médecins ont œuvré en 2016 sur les trois sites de l’hôpital (Esch/Alzette, Niederkorn et Dudelange) pour offrir la meilleure prise en charge possible. Pour un budget global de 216 859 000 euros, 353 800 consultations et actes ambulants, 16 400 interventions chirurgicales et 2 219 100 analyses en laboratoire ont été effectués, auxquels viennent s’ajouter 14 350 séances de dialyse, 6 600 séances de chimiothérapie ou encore 84 150 passages aux urgences.

Accent sur l’amélioration continue et les nouvelles synergies

L’un des sujets marquants du rapport annuel est sans doute l’obtention du titre d’hôpital académique de l’Université de la Sarre, qui permet désormais au CHEM d’accueillir sept étudiants en médecine par an pour leur enseignement pratique. « Je suis particulièrement fier de cette étape, car ce nouveau lien marque l’entrée dans une nouvelle ère innovatrice, qui s’annonce prolifique, diversifiée et transfrontalière. La mission académique représente à mes yeux une réelle chance pour l’avenir. C’est un pas important vers le Südspidol, de nouvelles synergies et notre objectif d’offrir des soins de santé de haut niveau aux patients d’aujourd’hui et de demain », souligne Dr Nathan, directeur général du CHEM.

Sur le plan de l’innovation médicale, l’année 2016 a été marquée par l’introduction du télédiagnostic microscopique. En novembre, le projet pilote luxembourgeois de télépathologie mené dans quatre hôpitaux et essentiellement financé par la Fondation Cancer a été officialisé par la signature d’une convention entre le Laboratoire national de santé et le CHEM. Grâce à l’étroite collaboration avec les anatomo-pathologistes du LNS, l’anatomo-pathologie bénéficie désormais d’une présence bien plus importante au sein de l’hôpital.

En route vers l’hôpital de demain

 Avec ses spécialités médicales et sa plateforme technique dotée d’équipements de diagnostic et de traitement des plus performants, le CHEM s’est axé en priorité sur l’amélioration continue dans le but de garantir une meilleure prise en charge ainsi qu’un maximum de sécurité à nos patients. Ainsi, l’année 2016 a été rythmée par la poursuite des démarches liées à l’application des normes de la  Joint Commission International , le modèle de gestion de la qualité considéré comme la référence absolue en matière de qualité et de sécurité dans le domaine de la santé.

 L’année 2016 a également vu naître, se développer, voire se réaliser de nombreux projets que le rapport annuel invite à découvrir. On relèvera l’avancement du projet Südspidol, la coopération de recherche avec le National Centre for Excellence in Research in Parkinson’s Disease (NCER-PD), le développement des compétences du personnel soignant et médical ainsi que la promotion de la diversité.

 « L’année passée, nos équipes ont travaillé main dans la main pour progresser, sans jamais se départir de leur esprit d’équipe, de leur énergie et de leur dynamisme. Grâce à leurs idées et leur savoir-faire, elles nous ont non seulement rapprochés de notre objectif du Südspidol, mais elles se sont aussi engagées avec passion pour le patient sur le terrain. Face aux développements rapides, aux moments de stress et aux défis, elles n’ont pas perdu de vue l’essentiel : l’être humain en soi. C’est cela l’âme de notre hôpital. C’est ce qui fait notre force. Je souhaite remercier tous ceux qui nous ont soutenus et qui continuent à collaborer chaque jour dans l’intérêt d’un service de santé humain et innovant et me réjouis du chemin que nous allons parcourir ensemble vers l’hôpital de demain », a confié Vera Spautz, présidente du conseil d’administration.

Le rapport annuel, qui réunit tous les jalons stratégiques et les principaux chiffres du CHEM, est désormais disponible  sous le lien suivant.

Revenir à la liste des communiqués