Le CHEM en rose: La chimiothérapie

Le CHEM en rose: La chimiothérapie
Lundi 16 novembre 2020

"C’est comme une grande famille.“ 

Nous présentons les différentes équipes de CHEM qui soutiennent et accompagnent nos patients atteints de cancer à chaque étape de leur maladie. Aujourd'hui, le chef du service de chimiothérapie, Christian Schmitz, nous donne un aperçu de la vie quotidienne du service et nous explique comment notre équipe soutient les patients pendant la thérapie.

La chimiothérapie est une thérapie très éprouvante pour les patients. Pourquoi la chimiothérapie est-elle vécue différemment par chacun ? Et comment notre équipe soutient-elle les patients pendant leur maladie ? 


Christian Schmitz : "Il est important de fournir des informations et des réponses claires. Surtout au début de la thérapie, les patients ont beaucoup de questions. La composante psychologique est également très importante. Nous aidons les patients à trouver leur propre voie pour faire face à la maladie. Chaque personne est individuelle, chaque corps réagit différemment à la chimiothérapie et chaque patient développe sa propre évolution de la maladie. 

Chacun vit la thérapie différemment, en fonction de ce à quoi le patient s'identifie le plus. Perdre ses cheveux est très difficile pour de nombreuses femmes, même si la perte de cheveux est perçue aujourd'hui de manière très différente de ce qu'elle était autrefois. Il y a aussi des questions existentielles : qui suis-je réellement ? Comment la société, mon environnement me voient-ils ? Suis-je encore une femme ? Puis-je encore être mère ? Suis-je encore à plaindre ? Les amis se détourneront-ils de moi ? Toutefois, ces questions sont traitées aujourd'hui de manière beaucoup plus ouverte que par le passé. C'est une génération différente. En outre, il s’ajoute la crainte d'une rechute. De nombreux patients ont l'impression qu'une épée de Damoclès est suspendue au-dessus d’eux. C'est très complexe. 
Des amitiés se créent entre les patients et ils s’entraident. C’est très beau - comme un groupe de soutien imprévu".

Il faut beaucoup d'empathie pour être infirmière dans ce service. Quels sont les défis pour l'équipe de chimiothérapie ?
Christian Schmitz : "Nous pouvons prendre en charge jusqu'à 14 patients en même temps. C'est un travail très procédural, très méticuleux. Les médicaments sont administrés selon un système d'administration établi avec précision. Nous essayons de rendre la situation aussi agréable que possible pour nos patients. Nous accompagnons certains patients pendant des années. 


Les thérapies sont beaucoup plus ciblées, les traitements s'améliorent, et pourtant, il y a encore des parcours dramatiques. Une certaine expérience est requise pour pouvoir gérer de telles situations. Certains peuvent mieux le gérer que d'autres, mais je dis toujours que si vous aimez faire quelque chose, vous le faites bien. Il y a des situations dont vous vous souviendrez toujours en tant qu'infirmière. Je peux dire que vous n'oubliez pas de patients. J'ai appris de chacun d'entre eux. 

La communication est très importante ; en tant qu'équipe, nous parlons beaucoup. C'est une grande équipe qui fait un excellent travail tous les jours : motivée, avec beaucoup de savoir-faire et beaucoup d'expérience. Ils ont mon respect et mon admiration, pour la façon dont ils s’occupent de nos patients, chaque jour et tous ensemble. C’est comme une grande famille.“

Revenir à la liste des communiqués

 

Zur deutschen Fassung