Le CHEM devient hôpital académique du Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre

Le CHEM devient hôpital académique du Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre
Esch/Alzette
Dimanche 09 octobre 2016

A partir de la rentrée 2016, le CHEM pourra accueillir sept étudiants en médecine de l’Université de la Sarre pour leur formation pratique. Cette formation pratique au lit des patients se fait lors de la sixième d’année des études de médecine dans deux spécialités obligatoires,  la chirurgie et la médecine interne, ainsi que dans une  spécialité optionnelle. Elle permet aux étudiants de mettre en pratique les connaissances et les compétences acquises pendant leurs études dans le cadre de différentes pathologies et de se préparer à exercer leur futur métier en toute autonomie. Vera Spautz, présidente du Conseil d’administration du CHEM et bourgmestre de la ville d’Esch, souligne l’importance cruciale de cette mission académique pour le CHEM, le futur Südspidol et la région des Terres rouges. « Le titre d’ "hôpital académique"  constitue non seulement une prestigieuse étiquette  pour la ville d’Esch-sur-Alzette, mais aussi pour toute  la région du sud. La collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre représente une réelle chance pour l’avenir, une étape importante dans l’évolution vers notre objectif, qui est d’offrir des soins de santé de haut niveau à nos patients, un nouveau pas important vers le Südspidol. Je me réjouis d’une collaboration intensive et fructueuse à long terme avec le Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre. »

Collaboration en matière de recherche et d’enseignement

« La formation de futurs médecins, et notamment aussi d’étudiants luxembourgeois, nous tient particulièrement à cœur. C’est pourquoi je me félicite que nous ayons désormais un partenaire de choix pour nous accompagner dans ce domaine. Je me réjouis de transmettre notre savoir-faire à la nouvelle génération de médecins et d’entretenir une collaboration étroite avec le Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre », déclare le directeur général du CHEM, le Dr Michel Nathan. L’accord conclu avec le Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre porte sur la formation pendant l’année pratique, mais aussi sur la recherche et l’enseignement et prévoit que le CHEM participe à des études cliniques. Une étroite collaboration devrait également se développer dans le domaine de la greffe cornéenne : depuis que deux collaboratrices du CHEM ont suivi une formation à la banque de cornées Lions du Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre, le CHEM peut procéder dès cette année à des opérations de prélèvement de cornée. « Pour moi, cette collaboration marque l’entrée dans une nouvelle ère pleine de promesses, qui s’annonce prolifique, diversifiée et transfrontalière », dit le Dr Nathan en soulignant la nouvelle dynamique et le renforcement des synergies qui devraient se développer sous l’égide de cette collaboration universitaire.

« Nous nous réjouissons de pouvoir étendre aujourd’hui la collaboration entretenue avec le CHEM au domaine de l’enseignement », affirme le professeur Michael Menger, doyen de la Faculté de Médecine de l’Université de la Sarre. « La formation des futures générations de médecins revêt en effet une importance capitale et ce nouvel accord de coopération avec le CHEM renforce encore le projet d’Université de la Grande Région. Je suis également convaincu que, parmi les étudiants qui effectueront leur année pratique au CHEM, certains pourront ensuite faire partie du staff de votre hôpital. Nous espérons en outre que cette coopération ne s’étendra pas seulement à la formation des étudiants, mais constituera aussi une plateforme à la mise en place d’études cliniques conjointes. Cette nouvelle collaboration pourrait ainsi profiter non seulement aux institutions de l’Université de la Sarre, du Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre et du CHEM, mais aussi à l’ensemble des patients du Luxembourg et de la Sarre. »

Une formation de qualité, avec un encadrement complet

Outre le travail quotidien au chevet des patients, au service des urgences et en salle d’opération, les étudiants participeront aussi à des cours, des discussions de cas et des plateformes multidisciplinaires, afin d’approfondir leur apprentissage et le savoir-faire pratique. Dans le but d’offrir aux étudiants un encadrement intensif et complet, ceux-ci se verront attribuer un parrainage médical individuel. Conformément au slogan « E Spidol vun de Leit fir d’Leit », la formation est également axée sur la dimension humaine du métier de médecin.

 « Je voudrais remercier en particulier tous les médecins qui nous ont soutenus sans faillir tout au long de la constitution du dossier de candidature. Le fait de devenir un hôpital universitaire et de travailler avec des étudiants avides d’apprendre représente un défi que nous acceptons avec enthousiasme. Pour nos patients, cette évolution constitue une amélioration continue de la qualité,  sur la voie de l’excellence. Nous œuvrerons de façon intensive et consciencieuse pour satisfaire aux exigences académiques très élevées du Centre Hospitalier Universitaire de la Sarre. De plus, nous profiterons du dynamisme et des idées et propositions de ces futurs jeunes médecins lors du processus de planification de notre futur hôpital. J’espère d’ores et déjà que certains d’entre eux intégreront le staff médical du Südspidol », déclare le Dr Birgen, directeur médical du CHEM.

Revenir à la liste des communiqués