Journée internationale du sommeil le 19 mars

Journée internationale du sommeil le 19 mars
Lundi 22 mars 2021

Comment lutter contre le stress et son impact sur le sommeil

En période de stress, nous dormons souvent mal. Le stress est une réponse de l’organisme qui nous permet de nous adapter à certaines situations et exigences de la vie courante. Il s’agit donc d’une réaction défensive d’alarme, qui signale à l’organisme que son bien-être est menacé. 

En revanche, lorsque le stress perdure trop longtemps de manière trop intense, l’organisme s’épuise : c’est à ce moment que le stress devient pathologique. Il existe donc bien un bon stress, qui aide à s’adapter, et un mauvais stress où la personne est débordée et incapable de faire face. 

Retrouvez ici 10 astuces pour lutter contre le stress et son impact sur le sommeil en situation de crise sanitaire. 

-       Maintenez les liens sociaux avec vos proches : ceci réduit le sentiment de stress, surtout pour les personnes âgées ou seules

-       Limitez l’exposition aux médias : prenez vos distances, utilisez ponctuellement des médias fiables, et uniquement pour recueillir des informations nécessaires. 

-       Gardez un rythme veille / sommeil stable en respectant une heure de lever fixe. Maintenez vos habitudes quotidiennes et votre cadre de vie (petit déjeuner, douche, vêtements de la journée, activité physique...).

-       Acceptez les émotions positives comme négatives : il est normal de ressentir de la tristesse comme de la joie au cours de nos journées. Les émotions sont transitoires et non dangereuses. 

-       Installez dans votre journée de brèves séances de relaxation ou de respiration

-       Reprenez des activités plaisantes : ses actions stimulent notre système de récompense et génèrent des sentiments positifs

-       Privilégiez une activité calme le soir (musique douce, lecture, relaxation...) pour bien marquer un temps de transition entre les activités de la journée et celles de la soirée. Si vous êtes envahi de préoccupations au moment de vous endormir, pensez à faire une liste d’activités pour le lendemain

-       Développez votre propre rituel du coucher. Un rituel conditionne à l’endormissement et envoie à notre cerveau un signal d’apaisement favorable à la détente (se mettre en pyjama, se brosser les dents, prendre une tisane etc...). 

-       Lâchez prise sur l’heure durant la nuit. Ne calculez pas vos heures de sommeil et ne vérifiez pas l’heure la nuit lorsque vous vous réveillez. 

©Institut national sommeil et vigilance
https://institut-sommeil-vigilance.org 

Revenir à la liste des communiqués