Antibiotiques: Le CHEM se mobilise

Antibiotiques: Le CHEM se mobilise
Esch/Alzette
Mardi 15 novembre 2016

Afin de préserver l’efficacité des antibiotiques, le CHEM a envisagé dès 2009 la mise en place de mesures visant à prévenir la résistance aux antibiotiques et de diminuer leur consommation. Institué en 2012, le « Groupe d’Organisation Pilotage Antibiotique » (GOPA) s’est fixé l’objectif d’améliorer la prise en charge du patient hospitalisé par une optimisation de la prescription des antibiotiques. 

Dans le cadre de la journée européenne d’information sur les antibiotiques, le GOPA du CHEM organise cette année de nouveau une conférence scientifique s’adressant aux médecins agréés, au personnel soignant, aux hygiénistes,  microbiologistes, les pharmaciens ainsi qu’aux représentants d’autres hôpitaux et du Ministère de la Santé, intitulée « L’ Antibiotic stewardship* et les perspectives internationales » L’oratrice de la conférence du 23 novembre 2016, Professeur Céline Pulcini, infectiologue au Centre Universitaire de Nancy, présentera l’état actuel des plans nationaux antibiotiques, les défis pour les différents pays de l’UE, son expérience personnelle en France ainsi que les problèmes et barrières à surmonter. Professeur Pulcini  est également co-auteur d’un article portant sur les éléments clés  d’une éducation à un meilleur usage des antibiotiques. On y rappelle le message, répété depuis des années par de multiples experts, que « l’usage prudent des antibiotiques reste un des seuls moyens pour retarder le développement de résistances ».

De nombreuses mesures d’amélioration en place

En analysant de près les éléments importants de cette éducation, on constate que les activités développées par le Groupe de gestion des Antibiotiques depuis 2012 se dirigent dans le bon sens.

Une mission importante de ce groupe composé d’une infirmière hygiéniste, d’une pharmacienne biologiste et de 2 pharmaciennes constitue l’élaboration des statistiques annuelles sur les résistances bactériennes et la consommation des antibiotiques. Le groupe développe également des mesures d’amélioration en vue d’une baisse des résistances bactériennes.

Dans sa campagne actuelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met l’accent sur l’importance de la collaboration entre tous les acteurs de la santé (direction des hôpitaux, médecins, dentistes, infirmiers/ières, sages-femmes, pharmaciens et tous les autres professionnels de santé). En effet, le GOPA du CHEM s’aligne sur cette réflexion.

Les mesures d’amélioration ne sont possibles que grâce au soutien de la direction, des médecins prescripteurs sans oublier le support par le corps soignant et de tous les autres acteurs impliqués.  2016 était une année fructueuse pour le GOPA. Ainsi, il a publié le 2e Antibioguide du CHEM, avec des recommandations actualisées sur les infections bactériennes les plus courantes. Cette nouvelle édition de l’antibioguide souligne particulièrement l’importance d’une réévaluation du traitement antibiotique au bout de 3 jours et la nécessité de réduire le spectre d’activités des antibiotiques ainsi qu’au maximum les durées de prescription. Grâce au soutien du service informatique, ces éléments ont été intégrés dans le nouveau concept d’encodage des antibiotiques dans le programme de prescription électronique du CHEM, 2e élément d’amélioration réalisé en 2016. Selon le GOPA ces mesures peuvent contribuer à une meilleure prescription et une baisse de la consommation des antibiotiques.

Informer et sensibiliser les professionnels et le grand public

Afin de faire connaître les recommandations en matière d’antibiotiques, des sessions d’information appelées le « Midi des infections » ont été proposées aux médecins. L’expérience a été positive et sera reconduite.

Une action nationale est prévue de la part du Ministère de la Santé qui conduira en 2017 un « Plan national antibiotiques ». Il s’agit de mettre en place dans les hôpitaux un « antibiotic stewardship » et d’assurer au grand public une information sur un usage correct des antibiotiques, éléments indispensables dans la lutte contre les résistances bactériennes. Le GOPA clôture cette information 2016, avec le slogan proposé par nos confrères et consœurs français « Ensemble sauvons les antibiotiques ».

 

* Antibiotic stewardship est synonyme d’une meilleure gestion des antibiotiques.

Revenir à la liste des communiqués