Le CHEM publie son rapport annuel 2018

Le CHEM publie son rapport annuel 2018
Esch/Alzette
Vendredi 14 juin 2019

Qu’il s’agisse d’avancées dans le domaine de l’innovation médicale, de l’amélioration continue ou encore de nouvelles synergies, l’année 2018 du CHEM a été rythmée par d’importantes réalisations. En sa qualité de « Spidol vun de Leit fir d’Leit » mettant l’être humain au cœur de sa mission, l’hôpital a pris en charge plus de 144 000 patients l’année dernière. 1 906 collaborateurs et 261 médecins ont œuvré main dans la main sur les trois sites de l’hôpital (Esch/Alzette, Niederkorn et Dudelange) pour offrir à la population la meilleure prise en charge possible. Pour un budget global de 248 800 000 euros, 338 000 consultations et actes ambulants ainsi que 17 350 interventions chirurgicales ont été effectués, auxquels viennent s’ajouter 13 850 séances de dialyse, 7 550 séances de chimiothérapie ou encore 84 300 passages aux urgences.

Une année marquée par le Südspidol et la médecine de catastrophe

L’année 2018 a été particulièrement rythmée par l’avancement du projet Südspidol. Le 28 juin, le conseil d’administration a validé le concept de l’Ärztehaus/Parkhaus qui y sera intégré. Le projet lauréat, conçu par Jim Clemes, se distingue par son élégante intégration au sein de son environnement ainsi que par une transposition optimale des concepts d’innovation, de rentabilité et de durabilité. Le vote du projet de loi autorisant l’État à participer au financement de la construction du Südspidol a constitué une étape phare de l’année dernière. Le 12 juillet, le vote unanime des députés en faveur du Südspidol a davantage consolidé le projet et renforcé son rôle au niveau national. « Il s’agit d’un réel progrès qui n’a pu être réalisé que grâce à des années de travail d’équipe et à une solide stratégie centrale de la part de tous nos collaborateurs », souligne Dr Hansjörg Reimer, directeur général du CHEM.

L’année 2018 a aussi été marquée par la réalisation d’un exercice de médecine de catastrophe de grande envergure ainsi que par la préparation de l’exercice national antiterroriste VIGILNAT. Le CHEM, qui compte aujourd’hui 26 personnes remarquablement formées, est préparé de façon optimale à la survenue d’une situation critique. « Nous avons démontré que, dans ce domaine, notre niveau est remarquablement élevé et que nous poursuivons nos efforts afin de nous perfectionner », ajoute Dr Reimer.

Le rapport annuel, qui rassemble tous les jalons stratégiques et les principaux chiffres du CHEM, est désormais disponible sur le site internet de l’hôpital.

 Télécharger le rapport annuel

 

 

 

Revenir à la liste des communiqués