Deuxième journée Parkinson au CHEM

Deuxième journée Parkinson au CHEM
Esch/Alzette
Mercredi 28 mars 2018

L’évolution démographique dans les pays industrialisés occidentaux laisse présager une hausse toujours plus importante du nombre de personnes atteintes de la maladie de Parkinson qui se déclare en général après 65 ans. Il s’agit en effet de la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente. On estime qu’elle touche 1 000 personnes au Luxembourg et de sept à dix millions de personnes dans le monde – un chiffre amené à augmenter considérablement ces prochaines années, compte tenu de la hausse de l’espérance de vie.

Information, sensibilisation et promotion de la recherche

Ce 11 avril, le CHEM invitera, pour la deuxième fois en coopération avec le National Centre of Excellence in Research on Parkinson’s Disease (NCER-PD), à sa deuxième journée du Parkinson. De 9 à 16 heures, les experts du NCER-PD et le Dr Alex Bisdorff, neurologue au CHEM, accueilleront les visiteurs désireux de s’informer sur la maladie, son traitement et les progrès de la recherche. Les spécialistes proposeront des tests de dextérité, de vue et d’odorat. Le « Parkinson suit » permettra aux visiteurs de se mettre dans la peau d’une personne souffrant de Parkinson.

Par ailleurs, la journée vise à soutenir l’étude de recherche en cours qui s’est fixé pour objectif de mieux comprendre la maladie de Parkinson et ainsi d’améliorer le diagnostic précoce et les possibilités de traitement de cette maladie jusqu’ici incurable. Le recrutement de patients atteints non seulement de la forme classique de la maladie de Parkinson, mais aussi de formes plus rares ou atypiques, et d’un nombre similaire de sujets contrôles sains, au Luxembourg et dans la Grande Région, constitue un aspect central de ce projet de recherche lancé en 2015. Une participation élevée étant essentielle à la réussite de l’étude, il est nécessaire que 800 patients y prennent part. 800 volontaires non concernés par la maladie seront par ailleurs examinés afin de servir de contrôles au cours de l’étude. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site web www.parkinson.lu ou téléphoner au 4411 4848. Les personnes qui souhaitent participer à l’étude pourront s’inscrire au stand le 11 avril.

Plus d’informations

Depuis le 1er septembre 2016, le CHEM met des locaux à disposition pour l’étude de la maladie de Parkinson menée au Luxembourg par le NCER-PD. Un neurologue, une neuropsychologue et une infirmière de la NCER-PD Flying Team y effectuent des tests ainsi que des prélèvements de sang, d’urine et de salive qui sont ensuite traités et conservés à la biobanque de Luxembourg (IBBL) pour le programme de recherche.

Revenir à la liste des communiqués