5e journée du rein au CHEM

5e journée du rein au CHEM
Esch/Alzette
Jeudi 01 mars 2018

À l’échelle mondiale, un adulte sur dix, soit près de 600 millions de personnes, souffre d’une affection rénale. Pour la prochaine décennie, l’Organisation mondiale de la santé prévoit une augmentation de la prévalence de la maladie rénale chronique de 17 %. En raison d’un diagnostic tardif, des millions de personnes décèdent chaque année prématurément d’une insuffisance rénale chronique et des complications cardiovasculaires associées. Même si les maladies rénales sont généralement silencieuses, elles peuvent aujourd’hui être détectées assez tôt. Grâce à de nouveaux médicaments et à l’adoption de règles hygiénodiététiques simples, son évolution peut être ralentie, voire stoppée.

Le CHEM se mobilise pour prévenir

À l’occasion de la Journée mondiale du rein qui se tiendra le 8 mars pour sensibiliser la population, l’inciter au dépistage et l’informer sur les facteurs de risque, l’équipe du Service hémodialyse du CHEM organise sa 5e Journée du rein. De 8 à 17 heures, les visiteurs pourront s’informer dans le hall d’entrée du CHEM (site Esch) sur les maladies rénales, faire évaluer leur risque et se soumettre à des tests de dépistage. Un médecin sera sur place pour répondre aux questions.

Revenir à la liste des communiqués