Amélioration continue

Dans un hôpital, il ne peut être question de qualité que lorsque la sécurité des patients est placée à l’avant-plan. Depuis 2008, le CHEM participe régulièrement au programme national d’amélioration de qualité EFQM (European Foundation of Quality Management). Issu de l’industrie et appliqué aujourd’hui à tous les domaines, ce modèle de qualité permet d’instaurer un système structuré d’amélioration continue au sein d’une organisation.

Le modèle EFQM

  • …est un bon outil de structuration
  • …offre un apprentissage et de l’expérience au niveau de l’auto-évaluation
  • …favorise une évolution structurée de la réflexion

Le cinquième critère de ce modèle est particulièrement important : il porte sur les processus, produits et services liés à l’activité principale de l’organisation, c’est-à-dire le « volet clinique » dans le cas du CHEM. À cet égard, le CHEM a cherché à introduire le système JCI, un modèle de gestion de la qualité explicitement orienté vers son « Core Business = volet clinique ».

Ainsi, les normes JCI (Joint Commission International) ont été spécifiquement élaborées pour le secteur hospitalier. Centrées sur la qualité de la prise en charge et la sécurité des patients, elles sont complémentaires au modèle EFQM.

Le CHEM a choisi les normes de la Joint Commission International

  • …pour mettre en place une approche de gestion des risques structurée et assurer la prise en charge en toute sécurité de nos patients
  • …pour axer le programme qualité du CHEM sur notre Core Business
  • …parce que les normes JCI sont adaptées aux professionnels de la santé et doivent être intégrées dans le travail quotidien

La haute qualité des soins administrés aux patients ainsi que la sécurité sans faille de ces derniers sont les principaux objectifs du CHEM. En tant qu’organisation complexe exposée à des situations à risques, le CHEM jouit d’une longue expérience dans le domaine de la gestion des risques. Dans le but d’identifier les points faibles de l’hôpital et de contrôler les situations à risques de manière systématique, le CHEM a réalisé une analyse des risques conformément aux normes reconnues de la Joint Commission International (JCI). En 2013, l’établissement a fait l’objet d’une « GAP Analysis » sur ses 3 sites. Suite à cette analyse, des groupes de travail ont été constitués en fonction des thématiques. Chaque groupe clinique est dirigé par un binôme composé d’un médecin et d’un chef de département soins.

Les objectifs des groupes de travail

  • Mettre en œuvre une approche pragmatique focalisée sur la sécurité des patients et les processus de prise en charge
  • Adopter une réflexion critique sur le travail quotidien
  • Stimuler la discussion professionnelle entre les différentes professions autour de la mise en œuvre des normes de la Joint Commission International
  • Lancer et faire progresser les améliorations continues dans la mise en application des normes de la Joint Commission International

Des collaborateurs issus de différents domaines sont impliqués tour à tour dans le projet en leur qualité d’experts. Après l’élaboration d’un nouveau processus de travail et de nouvelles procédures en 2014, l’année 2015 sera consacrée à la formation des collaborateurs et partenaires.